Intelligence Artificielle

Advances in Artificial Intelligence and Machine Learning will transform the world with such speed that society will struggle to address crucial ethical considerations and economic consequences.
artificial-intelligence

Aperçu

A eux deux, l’intelligence artificielle1 Artificial Intelligence traditionally refers to an artificial creation of humanlike intelligence that can learn, reason, plan, perceive or process natural language. et l’Internet des objets vont transformer à la fois Internet et l’économie mondiale. Dans les cinq années à venir, l’IA et le machine learning vont être parties intégrantes de toute forme de technologie qui contient de l’échange et de l’analyse de données. Les débouchés attendus sont incroyables ; ils vont de nouveaux services et découvertes dans le domaine scientifique, à l’augmentation de l’intelligence humaine et sa convergence avec le monde virtuel.

Les incertitudes concernant l’IA sont importantes, notamment le fait de déléguer le processus de décision aux machines, l’absence de transparence et la question de savoir si les changements technologiques vont prendre le pas sur le développement des normes réglementaires et politiques. L’automatisation va profondément affecter l’industrie, l’emploi et le service public. Les sociétés et les gouvernements doivent se préparer à ces changements.

Economies and societies must prepare for the disruption that AI (along with IoT) will bring.
Ethical considerations must be prioritized in the design and deployment of AI.
AI and automation will promise new socioeconomic opportunities, but the impacts and trade-offs for individuals and societies are unclear.
As AI changes how we make decisions, we must ensure that humans remain in the “driver’s seat”.
There is a high risk that the benefits of AI will be unevenly distributed within and across societies – exacerbating current and future digital divides.

Explore how Artificial Intelligence relates to:

Ethique et gouvernance à l’ère de l’IA

L’IA pose des problèmes majeurs d’ordre éthique. La communauté technique elle-même reconnaît que cette technologie doit s’aligner sur les valeurs humaines, et que les considérations éthiques doivent prévaloir à chaque étape de conception, de développement et de déploiement.2 https://futureoflife.org/ai-open-letter Au rythme auquel l’IA et ses technologies se développent et se déploient, il faudra des investissements conséquents et des efforts à court terme pour éviter des conséquences non désirées pour la société, et l’humanité en général. Il nous faudra des travaux de recherche précis et des structures de gouvernance efficaces pour nous assurer que les technologies de l’IA proposent des débouchés et non des difficultés.

Les algorithmes sont pour l’instant développés par des êtres humains ; nous contrôlons un peu ce que nous faisons. Cependant, si nous cédons devant les intermédiaires et leurs algorithmes, dans 5 ans, ils ne seront plus développés par des humains. Est-ce que ces intermédiaires vont devenir des intelligences artificielles ? Universitaire, Europe
Cela débute avec la valeur que nous accordons à l’humain. Une fois que nous donnons du pouvoir à des machines, est-ce que nous serons toujours tenus par l’engagement d’ordre métaphysique qui met l’humain au centre de la gouvernance ? Nous n’en mesurons pas les conséquences. Société civile, Amérique du nord

L’IA pose de sérieuses questions sur le respect de la vie privée, la transparence, la sécurité, la nature des emplois, et l’économie en général. Ainsi, des technologies comme la reconnaissance faciale sont basées sur l’IA et peuvent apporter un plus à des utilisateurs de media sociaux. Mais ces mêmes technologies vont servir à améliorer la surveillance et mettre à mal l’anonymat. Donc, si l’IA s’intègre dans les réseaux sociaux et les plateformes en ligne, où les algorithmes servent à animer les communautés, des questions vont se poser autour du libre choix et des risques de parti pris. D’autres questions autour de la transparence et de la responsabilité de la collecte de données et des processus de prise de décision vont surgir très vite et susciter l’élaboration de principes éthiques pour servir de guide à l’IA – de la conception au déploiement.

Une société totalement fondée sur la collecte de données côté entreprises… nourrit une société de surveillance, sans contre-pouvoirs démocratiques de bon aloi. Les êtres humains vont perdre leur droit à décider d’eux-mêmes en raison des choix automatisés pris par des machines connectées. Expert en droits de l’homme, Europe
Notre communauté, l’ensemble des parties prenantes à travers le globe, pense que l’automatisation crée par les technologies d’analyse de données aura une influence de plus en plus forte sur les comportements humains et les processus de décision.

Comment les gouvernements vont-ils relever les défis de l’impact social et économique de l’IA, et auront-ils les compétences et les ressources pour le faire ? Au sein même des gouvernements, les processus de décision pourraient subir des modifications car le développement des politiques repose de plus en plus sur les données et leur traitement par l’IA. En allant plus loin, on pourrait s’inquiéter du fait que l’IA devienne un outil de prise de décision opaque - voire irresponsable - pour de futurs choix politiques.

Le développement de l’IoT et de l’IA va donner aux gouvernements des références scientifiques pour prendre des décisions et les aider à répondre rapidement aux besoins des citoyens. Communauté technique, Asie Pacifique

Nombreux sont ceux qui prédisent une bataille commerciale féroce pour dominer le marché de l’IA dans les années à venir. A la clef, probablement, des innovations et un bouleversement potentiel des structures établies du marché ; mais cela pose également des questions sur les modes de concurrence. Les prévisionnistes penchent vers le fait que les entreprises technologiques qui dominent actuellement vont contrôler le marché des plateformes d’IA dans un futur proche.3 https://www.nytimes.com/2016/03/26/technology/the-race-is-on-to-control-artificial-intelligence-and-techs-future.html

Appartenant à

Et si… L’automatisation et l’IA faisaient faire des économies à court-terme aux entreprises tout en racourcissant leur durée de vie ?

Le manque d’avocats en milieu de carrière handicape fortement les professions légales

En 2017, les experts avaient prédit une « décennie de perturbations ». Pour une fois, ils avaient vu juste, particulièrement en ce qui concerne les professions juridiques. Après la crise financière de 2008, les honoraires des cabinets d’avocats étaient trop élevés, même pour les entreprises. Traditionnellement, ces cabinets employaient des avocats peu qualifiés pour les tâches de routine. Les juniors acquéraient leur expérience sur le tas, afin de gravir les échelons, accomplissant des tâches répétitives mais essentielles au développement de leur jugement.

L’impact de l’IA sur l’économie numérique

Certains vont arguer que les prévisions concernant l’IA sont dictées par le marketing, mais il apparaît clairement que les secteurs privés et publics se préparent à une omniprésence de l’IA. Le site CB Insights estime que plus de 5 milliards de dollars ont été investis dans des start-ups de l’IA en 2016, une augmentation de 62% par rapport à l’année précédente.4 https://www.cbinsights.com/blog/artificial-intelligence-startup-funding/ L’IA offre de très nombreux débouchés en termes d’emplois nouveaux, de nouvelles filières et de nouveaux modes de connexion.

La nature même du travail va changer, car l’IA et l’automatisation vont provoquer de nombreux changements structurels dans le monde industriel. De nombreux emplois actuels vont être remplacés car l’IA va aller au-delà de la monétisation des données des utilisateurs et jusqu’à modifier la façon dont les produits et les services sont acheminés. Le défi majeur de l’avenir à court terme sera de s’adapter au rythme effréné du changement.

Les projets qui se développent autour de l’IA et l’IoT ont concouru aux progrès des technologies et rendent la vie plus facile pour les êtres humains ordinaires. Membre de l’Isoc, Afrique

Ceci étant, les systèmes et technologies de l’IA peuvent aussi changer la nature du travail de façon à donner plus d’autonomie aux travailleurs, et à réduire les inégalités entre les gens et les pays. L’IA peut devenir un partenaire de l’intelligence humaine, en nous accompagnant pour identifier et résoudre des problèmes bien plus importants. L’un des participants au sondage explique : « La distance entre le cerveau humain et Internet va se réduire, et l’interface entre les deux va devenir de plus en plus sophistiquée. »

La communication de machine à machine intensifie les pressions pour réduire les coûts, et remplacer les gens. Cela va progresser avec le temps. Il y des bénéfices d’ordre économique mais aussi des défis vis-à-vis de l’emploi. Secteur privé, Moyen-Orient

Les potentiels de l’IA sont énormes concernant la recherche scientifique, les transports et les prestations de services. Si l’open source et l’accessibilité gagnent la bataille de l’IA, ce sont de vrais bénéfices qui iront à la fois aux pays développés et en voie de développement. Ainsi, un pays qui dépend de sa production agricole pourrait utiliser l’IA pour analyser le rendement des récoltes et optimiser la production alimentaire. Dans le secteur de la santé, l’IA pourrait s’appliquer au dépistage des maladies dans les régions les plus pauvres.

L’intelligence artificielle, c’est de la destruction créative. De nombreux emplois vont être supprimés par l’IA mais de nouveaux emplois et positions vont émerger. Universitaire, Amérique latine et Caraïbes

La question est double : la société elle-même est-elle prête à s’adapter à ces changements, et nous préparons-nous efficacement à l’augure de cette nouvelle économie ? Pour les économies en voie de développement, les nouvelles technologies donnent la possibilité d’outrepasser les cadres juridiques ; mais, les infrastructures nécessaires pour déployer l’IA et l’IoT vont être très importantes. Les bénéfices à retirer de l’IA risquent de n’être pas distribués équitablement ; ainsi, pour les économies qui reposent sur une main-d’œuvre peu qualifiée, l’automatisation peut leur faire perdre leur compétitivité sur le marché mondial du travail et aggraver le problème du chômage localement, ce qui aura un impact sur le développement économique. L’intelligence et les services qui servent à gérer et à mettre en œuvre des produits ou des services seront toujours implantés dans les pays développés, plutôt que d’être développés localement. L’IA peut concourir à élargir le fossé numérique au point de provoquer des changements d’ordre géopolitique.

Il faudra s’assurer que les technologies Internet créent des emplois et ne détruisent pas le marché du travail ; c’est un problème très sérieux et urgent qu’il faudra résoudre à l’échelle internationale dans les 5 années à venir. Secteur public, Asie Pacifique
Appartenant à

Et si… Il existait un assistant numérique qui avait vraiment les intérêts des usagers à cœur ?

Tomber amoureux de Mishee™

Mishee : est-elle un intermédiaire neutre, un agent numérique, ou encore un ange gardien ?

J’ai posé ces questions à la créatrice de Mishee, Imani Armah, la technologue et entrepreneur ghanéenne. Nous nous sommes retrouvés pour un café matinal sur le rooftop de la Vida e Caffè à Labone.

« J’imagine Mishee comme une meilleure amie, ou alors une jumelle mieux avisée, dit-elle en souriant. Mishee connaît vos faiblesses, mais elle ne joue pas avec, elle demande simplement ce que vous voulez partager avec elle...

L’impact de l’IA sur la sécurité d’Internet et l’intelligence des réseaux

Les algorithmes prennent les décisions, plus rapidement que nous ne le faisons, et en notre nom. De plus, les systèmes fonctionnent de manière de plus en plus opaque. Nous ne savons pas où ils se situent, ni quelles décisions ils prennent… Communauté technique, Amérique du nord

Sécurité et confiance sont essentiels pour le développement de l’IA, et cette technologie pourrait aider à résoudre des problèmes de sécurité. Les réseaux et les flux de trafic deviennent de plus en plus complexes, et l’IA peut aider les gestionnaires de réseaux à comprendre la structuration du trafic et créer des schémas heuristiques afin d’identifier les menaces de sécurité. A l’échelle de l’entreprise, l’IA peut accomplir les tâches dévolues à un service d’assistance informatique, telles que réparer l’ordinateur d’un collaborateur. Ainsi, les services informatiques pourraient accorder plus de temps à mettre en place de bonnes pratiques de sécurité et sécuriser leurs systèmes et leurs réseaux. L’IA pourrait ainsi seconder les prises de décision humaines, en effectuant un tri parmi la masse grandissante de menaces en ligne.

L’IA s’appuie sur d’importantes ressources de calcul et de données. Il est possible que cela provoque une redistribution des ressources de calcul et de stockage, avec une incidence sur l’architecture du réseau Internet. Jusqu’où faudra-t-il envisager d’aller en termes d’interopérabilité et de standardisation ? Jusqu’à quel point la croissance de l’IA va-t-elle défier les principes d’interopérabilité, d’ouverture et de décentralisation d’Internet ?

Appartenant à

Recommandations

We believe that the key to the future is to put humanity at the centre of the online world.  These are recommendations for possible ways forward so that so that we will realize the Internet’s promise for all citizens of the globe.

Internet et le Monde Réel
The ethical implications of Artificial Intelligence is intrinsically linked to the deployment of the Internet of Things which offers new means of collecting data, new services and new means of interacting with the network.
Le Rôle des Gouvernements
Government’s response to the impact of new technologies, and their ability to keep up with new technologies like Artificial Intelligence, is critical for it to benefit society.
L’économie Numérique
Artificial Intelligence will have a significant impact on the economy – although the size of impact is yet to be seen.