Et si… Le pouvoir et le rôle des méga-plateformes prenait le pas sur celui des services publics en faillite ?

Le demandeur d’emploi en mode numérique ; Comment Majuscule donne un coup de pouce aux chômeurs pour les accompagner vers l’indépendance

« Je suis un homme Majuscule, » dit Nick, en référence à l’entreprise d’information mondiale, parlant vite en faisant tourner l’anneau sur son doigt, « pardon, Nudge. Je suis un homme Nudge. »

Je demande à Nick ce que cela veut dire pour lui de faire partie de Nudge, un programme Majuscule, le plus grand jamais inventé en ce qui concerne la modification comportementale.

« Chaque jour, je suis une meilleure version de moi-même, me répond-il, la meilleure personne que je puisse être. Pourrait-on marcher en parlant ? Je dois finir mon nombre de pas avant midi.

- Bien sûr, lui répondis-je, comment avancent vos objectifs ?

- Parfaitement, j’atteins toujours mes objectifs, et ils n’arrêtent pas de les augmenter. Il n’y a littéralement aucune limite à ce que je peux faire. »

Nick fait partie du demi-million de membres de l’essai mené en partenariat entre Majuscule et le ministère de la Santé. Aujourd’hui où le marché de l’emploi est au plus bas et les caisses d’aides sociales pour les moins de trente ans sont vides, Majuscule propose « Income Boost » (IB), aux non-employés et sous-employés. IB fournit un salaire minimum, une formation, et la promesse d’un possible emploi futur ; le programme donne à Majuscule le contrôle total sur leurs données personnelles, aujourd’hui et à l’avenir. Au sein du programme Nudge, les bénéficiaires d’IB sont suivis 24h/24, 7j/7 avec des dispositifs de surveillance de leur santé qu’ils portent sur eux en permanence. S’ils n’atteignent pas leurs objectifs, ils perdent leur revenu. Ils doivent acheter des produits et services de santé approuvés par Majuscule. De nombreux bénéficiaires d’IB participent à d’autres programmes Majuscule similaires, retirant ainsi à l’Etat le fardeau de l’assistance de ses citoyens.

Les objectifs quotidiens de Nick sont, par exemple, de marcher 20 000 pas, de faire quinze minutes d’aérobic intense et de faire preuve d’une reconnaissance sans faille. Il doit entamer deux conversations intéressantes par jour, avec la possibilité de brûler un peu moins de calories s’il parle à de nouvelles personnes et promeut les bénéfices de Nudge ou d’autres produits Majuscule.

Il est vrai que les chômeurs peuvent devenir dépressifs ou en surpoids à cause du manque de stimulation et d’exercice physique, mais ces programmes ne sont-ils pas intrusifs ?

« Avant, dit Nick, je restais assis sur mon canapé à jouer aux jeux vidéo. J’allais à la banque alimentaire ou je participais à des manifestations. Maintenant, quelqu’un se soucie de moi et me tient pour responsable. Je n’ai pas encore d’emploi, mais je m’en rapproche. Je dois être reconnaissant, et positif. J’y arriverai. »

Ces questions étudient la façon dans laquelle Internet pourrait évoluer. Mais le chemin que nous prenons dépend de nous.

Appartenant à